secure

Le numérique comme levier au développement régional durable

L’objectif de ce rapport est d’étudier le potentiel d’optimisation des pratiques d’échanges d’information en utilisant les technologies numériques afin d’accroître les occasions d’affaires et favoriser l’innovation au niveau local et régional. Le rapport s’inscrit dans un projet plus large du Ministère des Finances du Québec visant à faciliter la reprise des activités économiques au Québec post-COVID-19 afin de favoriser un développement économique durable pour les régions du Québec. 

Le rapport part de l’hypothèse qu’une utilisation stratégique des technologies numériques comme levier pour favoriser l’adoption d’un modèle informationnel fluide entre les acteurs du développement pourrait permettre aux économies locales et régionales d’être mieux outillées pour se développer et innover. Comme il est montré dans le rapport, l’information et sa circulation jouent un rôle primordial dans le développement régional et les technologies numériques offrent de nombreuses possibilités permettant d’améliorer cette circulation de l’information entre les différents acteurs (publics et privés). 

Après un bref portrait des principales approches au développement régional au Québec, le rapport s’appuie sur les recherches récentes en économie du savoir et de l’information pour démontrer comment l’amélioration des flux informationnels pourrait aider à accroître la cohérence des actions des différents paliers de gouvernements, à tisser des liens entre les institutions publiques et privées et à favoriser le transfert de connaissances. Ces trois facteurs sont déterminants pour la croissance économique et l’innovation. À partir de ce cadre, le rapport identifie quatre endroits dans l’écosystème du développement régional où les technologies numériques pourraient stimuler les flux informationnels et favoriser une meilleure intégration institutionnelle des efforts :  

1)    La création d’un espace virtuel unifié, intégré et dynamique en appui au développement régional.
2)    Des initiatives pour mieux relier main d’œuvre et entreprises en régions.
3)    L’élaboration d’un réseau de partage interrégional pour les entrepreneurs
4)    La diversification des méthodes de collecte, d’analyse et de partage de données étatiques.

Ces quatre propositions prennent appui sur les technologies numériques et visent à stimuler la circulation de l’information de nature économique, ce qui, à terme, devrait favoriser l’innovation et l’entrepreneuriat régional et la diversification de l’économie des régions.

[ - ]
[ + ]
Website Security Test