secure

COVID-19 et main-d’oeuvre en santé : des politiques de rupture pour briser le cycle de reproduction des fragilités actuelles

Alors que la crise engendrée par la COVID-19 crée des pressions pour accroitre des services qui doivent être fournis dans la plus grande urgence, elle impose un lourd tribut aux travailleurs de santé et réduit le volume de main-d’œuvre disponible. Depuis le début de la crise, les États, les gouvernements régionaux, les villes et les organisations de santé rivalisent dans les mesures d’urgence décrétées pour protéger, augmenter, retenir, utiliser à bon escient et renflouer la main-d’œuvre sanitaire, en vue de faire face à la pandémie. L’objectif de cette analyse est de dégager les leçons que peut apprendre le Québec d’un large ensemble de stratégies déployées à diverses échelles, dans divers pays, en matière de main-d’œuvre en santé durant la pandémie. En jetant un regard critique sur la réponse du Québec à la crise, en comparaison avec d’autres États et territoires, cette analyse vise à ouvrir de nouvelles pistes quant aux politiques à promouvoir pour renforcer les capacités en matière de ressources humaines en santé.[1]

 


[1] Pour consulter le Rapport Bourgogne plus détaillé, veuillez suivre ce lien : https://www.cirano.qc.ca/fr/sommaires/2020RB-05.

[ - ]
[ + ]
Website Security Test