Nous étudions la politique optimale en R&D dans le secteur de ressources naturelles. On distingue deux cas : ressources non renouvelables, et ressources renouvelables. Dans le premier cas, nous montrons qu'il est utile de construire un indice de rareté, qui est le produit du niveau de connaissance scientifique et du stock de ressources. Pourvu que le taux d'escompte ne soit pas trop élevé, il existe un niveau critique de cet indice au-dessous duquel il faut maximiser le taux d'investissement en R&D. À partir de ce niveau critique, on peut atteindre un état stationnaire de consommation en substituant la ressource par la connaissance. Dans le cas de ressources renouvelables, la politique optimale est d'accorder la priorité à la production des biens de consommation, et les investissements en R&D sont déterminés comme résiduels.

Voir le document

Centre interuniversitaire de recherche en analyse des organisations
1130 rue Sherbrooke Ouest, suite 1400
Montréal, Québec (Canada) H3A 2M8
(514) 985-4000
(514) 985-4039
reception@cirano.qc.ca

© 2017 CIRANO. Tous droits réservés.



Partenaire de :