On étudie le favoritisme qui existe dans la relation verticale entre une firme à l'amont et plusieurs firmes à l'aval. On démontre que le favoritisme est le résultat de la maximisation de profit. On considère les questions suivantes. Premièrement, si la firme à l'amont peut fixer des prix différents pour le même produit qu'elle vend aux firmes à l'aval, est-ce qu'elle traite mieux les firmes qui sont moins efficaces? Deuxièmement, si la firme à l'amont peut offrir aux firmes à l'aval des niveaux de qualité d'accès à son réseau, est-ce que la qualité sera uniforme? La réponse à la première question dépend de l'aptitude de l'auto-provision des firmes à l'aval. Quant à la deuxième question, on montre que certaines firmes sont favorisées.

Voir le document

Centre interuniversitaire de recherche en analyse des organisations
1130 rue Sherbrooke Ouest, suite 1400
Montréal, Québec (Canada) H3A 2M8
(514) 985-4000
(514) 985-4039
reception@cirano.qc.ca

© 2017 CIRANO. Tous droits réservés.



Partenaire de :